Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
bertrain.over-blog.com

Construction du réseau BERTRAIN

Amélioration CC 6542 Jouef Champagnole partie moteur

Je suis en train de digitaliser le matériel moteur de mon parc.  Pour cette fois, c'est la CC 6542 Maurienne (ref 842900) qui est à l'atelier.

Le chassis bi bloc, l'éclairage par led, il va falloir modifier pas mal de choses du fait qu'aucune prise nem pour brancher un décodeur n'est présente (ce qui est normal puisqu'à la sortie de la machine, le digital n'était pas forcement encore en vogue).

La première opération n'est pas la plus compliquée, il faut retirer la caisse du chassis. Pour cela il faut déclipser la partie entre les deux bogies (sous la machine) afin d'accéder aux deux vis qui maintiennent la caisse et le chassis ensemble.

 

 

L'opération suivante va consister à retirer le circuit imprimé Jouef. Rien de plus simple, il est maintenu par deux vis cruciforme. 

Pour rester dans une solution simple je vais garder le principe de la prise de courant par le chassis bibloc, et je vais me fabriquer mon propre circuit imprimé à l'aide d'une plaque achetée sur Ebay. Le toit de la CC 6542 étant plat, il faut prévoir les composant vers le bas et non vers le haut, ce qui limite les possibilités de dépasser de la hauteur du chassis.

J'ai acheté sur le Net des prise 8 pins compatibles avec les prises nem des décodeurs (j'installe le plus souvent des Lenz 10231-02). Après avoir découpé dans ma plaque de CI le format que je souhaite, je crée deux encoches de chaque côté pour la fixation qui sera aussi la prise de courant, et une plus grosse encoche pour laisser la place à la vis de fixation de la caisse.

L'avantage de ces modèles est qu'il y a quand même pas mal de place pour travailler. 

Comme on le voit sur la photo, après avoir soudé la prise 8 pins, il faut jouer du cutter pour séparer les pistes afin d'éviter tout court circuit.

pour ne pas me tromper dans les différents branchements, j'ai positionner une ancienne prise nem avec les fils correspondants. 

J'ai également installé une prise 3 pins à l'autre bout pour le branchement futur de l'éclairage.

J'ai fait un repère sur le chassis pour savoir où étais l'avant et l'arrière. Normalement, pour éviter d'avoir des locos qui fonctionnent toute dans le même sens, il faut que le fil rouge soit sur le rail droit. Mais avec des moteurs qui peuvent être montés "à l'envers" il est bon de faire un essai de sens avec une pile 4,5 v par exemple. 

 

Je soude ensuite mon fil orange et mon fil gris sur chacune des bornes d'alimentation du moteur. On peut le faire sans démonter celui ci du chassis, il y a suffisamment de place pour l'opération.

je raccorde mes deux fils sur les pistes du CI qui correspondent aux sorties alimentations du moteur de la prise nem du décodeur. Pour les fils rouge et noir d'alimentation (qui je le rapelle correspond aux deux blocs isolés du chassis), j'ai utilisé un petit fil noir qui va de la vis du chassis à la piste correspondante de la prise nem, et un jumper (fait d'une patte de résistance) pour le rouge car la piste est plus proche. 

Une fois cette opération réalisée et le CI posé pour test, je branche le décodeur, et je crée un petit support isolé au dessus du boggie les plus proche de ma prise.  

 

Vient ensuite la phase de test moteur sur rail. J'ai un banc d'essai de décodeur qui me permet de le programmer avant de l'installer dans le loco et de vérifier ainsi son bon fonctionnement avant l'installation, ça évite les mauvaises surprises...

voici donc pour cette première partie.

La suite concernera la partie éclairage, pour laquelle j'ai décidé de garder les leds et le support existant.

à suivre donc...

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article